Comment optimiser naturellement vos essais bébé ? Partie 1 : L'alimentation

Hannah Livage

Hannah Livage

« Comment booster ma fertilité ? » est évidemment LA question qui m’est le plus posée, que ce soit en consultation, en atelier ou sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook).

Et pour cause, vous êtes nombreuses à vous demander s’il vous est possible d’agir sur votre fertilité, et de quelles façons vous pouvez le faire.

C’est avec grand plaisir que je vous réponds un grand OUI ! 💪

Vous pouvez optimiser votre fertilité, et de nombreuses façons.


Et ce, que vous soyez dans le cas :

  • d’une infertilité féminine, d’une infertilité masculine ou d’une infertilité mixte
  • d’une infertilité primaire ou d’une infertilité secondaire
  • en essais bébé naturels, ou en procréation médicalement assistée

Comment pouvez-vous booster votre fertilité ?

Booster votre fertilité, une démarche globale

 Je le répète beaucoup, mais c’est tellement important d’en avoir conscience : en période de conception, ce n’est pas uniquement votre appareil reproducteur qui est sollicité, mais l’ensemble de votre corps.

L’idée est alors de renforcer et de rééquilibrer votre organisme, afin qu’il fonctionne de façon optimale. L’objectif étant qu’il ait le moins de déséquilibres et de troubles possibles, pouvant gêner voire empêcher la conception d’un enfant.

Par exemple, un déséquilibre hormonal, un trouble de l’ovulation, ou encore une mauvaise qualité des ovocytes et des spermatozoïdes, sont des signaux du corps. Ils vous indiquent que quelque chose ne fonctionne pas correctement.


Chercher à apaiser le symptôme, sans résoudre la cause du problème, vous amènerait malheureusement à rencontrer sans cesse le même problème.

Cela peut alors provenir d’une carence en vitamines ou en nutriments, d’un excès de stress, d’un surplus de toxines dans le corps


Autant de facteurs qui peuvent, à eux seuls, être un frein à votre projet bébé.

Toutefois, ces facteurs ont l’avantage, et pas le moindre, de pouvoir être rectifiés par des petites modifications dans votre alimentation et hygiène de vie.


Booster votre fertilité, sans culpabiliser

L’idée n’est en aucun cas que vous culpabilisiez, en imaginant même une seconde, que vous êtes responsables de vos troubles de la fertilité : pas du tout !

Tout d’abord parce que nous ne sommes pas tous égaux : certains couples parviendront à concevoir un enfant sans difficulté, avec la pire hygiène de vie du monde, pendant que d’autres, rencontreront des obstacles plus ou moins importants.

Ensuite, parce qu’il s’agit de notions, et de causes à effet, dont vous n’aviez surement pas connaissance jusqu’à maintenant.

Ainsi, plutôt que de penser « J’aurai dû », reprenez confiance, et demandez-vous « Que vais-je pouvoir mettre en place dès à présent ? ».

Pour vous aider à répondre à cette question, voici, quelques clés, faciles à comprendre et à appliquer dans votre quotidien, et qui peuvent faire une grande différence pour votre fertilité

Booster votre fertilité par l'alimentation

Fertilité et Alimentation, quel rapport ?

Manger est quelque chose que l’on fait quotidiennement, et même plusieurs fois par jour.

Pourquoi mangez-vous ? (Parce que vous avez faim d’accord, mais au-delà de cela ?) : pour nourrir votre organisme, et lui apporter de l’énergie.

Chacune de vos cellules vont en effet être nourries par ce que vous allez apporter à votre organisme par le biais de l’alimentation.


Si vos papilles gustatives vont avoir tendance à préférer les frites et les cookies, vos cellules elles, vont avoir des besoins plus « naturels ».

Pour fonctionner de façon optimale, votre corps va avoir besoin de nutriments, de vitamines, d’oligo-éléments.


Une alimentation riche en tous ces éléments, favorisera ce bon fonctionnement.

En revanche, une alimentation pauvre en vitamines et minéraux, et riche en toxiques (additifs, conservateurs, pesticides), va engendrer des carences, de l’inflammation et des dysfonctionnements. En effet, votre organisme n’aura pas les bases nécessaires pour fonctionner de façon optimale.


Schématiquement ? Une plante ne se développera pas correctement sans une bonne terre, sans soleil, sans eau, ou avec de l’eau polluée. En revanche, avec une terre riche, du soleil et une eau sans toxiques, la plante s’épanouira.


C’est ainsi toutes vos cellules qui vont être impactées, pouvant alors engendrer des troubles de cycle et d’ovulation, des déséquilibres hormonaux, une mauvaise qualité de vos ovocytes, et des spermatozoïdes de votre partenaire, une gêne pour une éventuelle nidation (aussi bien en essais bébé naturels qu’en procréation médicalement assistée – PMA).

Veiller à votre alimentation est donc la première étape vers votre projet bébé.


Et mon but est justement de vous accompagner dans cette démarche positive qui vous donnera toutes vos chances.

Entreprendre un changement, quel qu’il soit, peut être effrayant. C’est donc progressivement que nous agirons.

Fertilité et Alimentation, par où commencer ?

Je ne vais pas ici vous lister toutes les vitamines et nutriments dont votre corps à besoin, pour fonctionner correctement et concevoir un beau bébé.

Pourquoi ?

D’une part, cela serait rébarbatif.

D’autre part, il me semble plus pertinent de vous délivrer des conseils afin d’avoir une alimentation qui vous permette :

– de couvrir l’intégralité de vos besoins en vitamines et nutriments

– d’éviter l’inflammation

– d’éviter de surcharger votre organisme de toxiques

Et tout cela de façon simple, concrète (et en rime, n’est-ce pas chouette ? 😉).

Favorisez pour tous vos aliments : le biologique, c’est plus physiologique

Les aliments issus de l’agriculture biologique contiennent davantage et vitamines et minéraux, et moins de toxiques, que ceux issus de l’agriculture classique. Il est donc doublement intéressant de les favoriser.


Consommez des légumes bio à gogo

Idéalement 50% de vos repas


Fruits bio à déguster au gouter

A distance des repas pour une meilleure digestion, car les fruits se digérant rapidement, s’ils sont consommés après le repas, ils vont stagnés, fermentés et n’auront pas les effets escomptés. Tandis que s’ils sont consommés au gouter, la digestion sera optimale 😊


Leur insuffisance est loin d’être bénigne : consommez suffisamment de protéines

Elles sont essentielles à la production hormonale et au renouvellement des cellules.


N’oubliez pas les oméga 3

Indispensables à la conception et anti-inflammatoires : huile de colza, de lin, noix, noix de cajou, amandes, sardines.


Méfiez-vous de la presque criminelle alimentation industrielle

Riches en conservateurs et additifs.


Ne consommez que de façon dérogatoire les produits inflammatoires

Thé, café, sucres, produits laitiers.

Favorisez les infusions, les « laits » végétaux d’amande, de châtaigne et de coco.

Pourquoi s’enquiquiner à adopter des changements alimentaires quand quelques petits compléments pourraient faire l’affaire ?

Parce qu’un nutriment est toujours bien mieux assimilé lorsqu’il est d’origine alimentaire plutôt que synthétique

Parce que cela vous apporterait une « solution » ponctuelle, mais ne résoudrait pas les causes du problème, vous obligeant donc à en consommer sur de très longues périodes afin de pallier aux absences de sources alimentaires.

Je vous le rappelle, le mieux est l’ennemi du bien, commencez par des petits changements.

Ne vous créez pas de frustrations, ni de stress, en mettant en place trop de changements d’un coup. Ecoutez vous, prenez soin de vous et de votre corps, il vous le rendra.


Ce ne sont pas les plus lourdes réformes, qui donnent forcément les meilleurs résultats 😉

Gardez confiance. Je vous accompagne dans cette démarche positive et progressive.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Infertilité

La Fertilité est-elle une affaire de femme ?

La Fertilité est-elle une affaire de femme ? Hannah Livage L’infertilité ne concerne-t-elle que les femmes ? Si la question peut paraître étrange, elle n’est toutefois pas anodine. La vision de…
Allaitement

Allaiter sans passer par la grossesse

Allaiter sans passer par la grossesse Hannah Livage Saviez-vous qu’il est possible d’allaiter un bébé sans avoir été enceinte ? Pour beaucoup de personnes cette incroyable possibilité reste inconnue. J’ai…

Recevez la Newsletter

Contact

Accédez gratuitement à votre

Plan d'action pour Booster votre Fertilité !